active over normal
  • 1909 - 2009 : un siècle d'aéronautique !
  • aeroclub amiens glisy
  • aeroclub amiens glisy
  • bapteme de l'air à amiens
  • bapteme de l'air glisy
  • piloter avion ulm planeur
  • brevet de pilotage amiens
1 1b 1c 11 6 4 2 3








A la une

SEPTEMBRE

15-16-17
Handivol
Aérodrome d'Amiens-Glisy 

OCTOBRE

1er
Remise des diplômes BIA
Aérodrome d'Amiens-Glisy 

26
Visite du Musée du Bourget - BIA
 Aérodrome Amiens-Glisy / Le Bourget

NOVEMBRE

8
1er cours de BIA
 Aérodrome Amiens-Glisy

DECEMBRE

9
Repas de fin d’année et remise des trophées aux sportifs
 Aérodrome Amiens-Glisy

23
Visite musée Betrancourt - BIA
 

aéroclub amiens
Agenda
bapteme de l'air amiens
Vous êtes ici : Accueil > Piloter > Planeur > Présentation

Présentation

Piloter un planeur : présentation

Vol plané et vol à voile ?

planeur.jpgEn vol plané : le planeur lâché dans les airs rejoint le sol sans jamais remonter.

En vol à voile : grâce à des colonnes d'air chaud, des ascendances, dans lesquelles il spirale tel un oiseau migrateur, le planeur peut, en utilisant cette force atmosphérique due au soleil, remonter dans les airs (parfois jusqu’à 3000 m localement). D'ascendance en ascendance, le pilote pourra faire plusieurs centaines de km. Ainsi, il y a quelques années, un pilote de l'ACPAM a décollé d'Amiens et a atteint son objectif: Oloron Sainte Marie dans les Pyrénées, à 850 km, en 9h30 de vol.

Le planeur : avion sans moteur mono ou biplace est caractérisé par de grande ailes (l'envergure peut varier de 13 à plus de 30 m). Celles-ci, avec sa finesse, c'est à dire son aptitude à planer en air calme, sont à l'origine de ses performances. Les planeurs du club peuvent ainsi parcourir de 32 à 48 km en ne concédant qu’une perte d’altitude de 1000 m.

Le pilote (ou vélivole) : individu de sexe féminin ou masculin, de 14 ans minimum, apte médicalement au même titre que pour n'importe quel autre sport. Ce n'est ni un(e) surdoué(e), ni un surhomme mais seulement un(e) passionné(e). Il (ou elle) peut porter des lunettes.

Le remorqueur : un avion (ou un (motoplaneur) tracte le planeur jusqu'à une altitude d’environ 500 m. Le pilote du planeur largue le câble qui le relie à l’avion et peut alors poursuivre son vol librement.

Quelle est la meilleure période pour apprendre ? L’école fonctionne toute l’année mais en commençant à l'automne et en étant assidu(e), vous pouvez espérer voler seul(e) au mois de mai.

Comment la formation (qui peut commencer dès l’age de 13 ans) est-elle assurée ? Ce sont des instructeurs diplômés qui assurent de façon bénévole la formation au sol et en vol dans un planeur biplace école. Cette formation en biplace conduit d’abord au lâché puis après 10 vols en solo au brevet.

Comment se passe le brevet ? Il s'agit d'un questionnaire à choix multiple. La formation théorique est assurée en même temps que l'apprentissage du pilotage. Ce n'est pas plus difficile que le permis de conduire auto.

Après le brevet, le pilote peut suivre une « formation campagne », de nouveau en planeur biplace, qui lui permettra par la suite de faire seul des vols de distance ou des circuits et, si les ascendances viennent à manquer, la conception même du planeur lui permet de se poser sans risque dans un champ. L’appareil est alors démonté et revient au terrain par la route dans une remorque.

Alors n'hésitez plus : venez découvrir le vol en planeur dans un ambiance conviviale à l'Aéro-club de Picardie Amiens Métropole !

Nous contacter