active over normal
  • 1909 - 2009 : un sicle d'aronautique !
  • aeroclub amiens glisy
  • aeroclub amiens glisy
  • bapteme de l'air  amiens
  • bapteme de l'air glisy
  • piloter avion ulm planeur
  • brevet de pilotage amiens
1 1b 1c 11 6 4 2 3




A la une

Février
18  : A.G ACPAM

Mars
1er : BIA Visite Musée Melun Villaroche
17 - 18  : A.G FFVV
23 - 25  : A.G FFA
24 : AG FFPLUM

Avril
21 : Venue d’Américains. Commémoration Départ offensive WW1 à Sains en Amiénois
22 : journée de commémoration des Australiens à Blangy-Tronville.
23 - 28 : Stage BIA

Mai
5 - 6 : 20000 lieues dans les airs

Juin
2 : Equipée du Cœur 2018
2 : Survol commémoration Prouzel - 1ère Guerre mondiale
9 : Commémoration Ecole Caudron au Crotoy - Concentration d’avions sur la plage
10 : Journée Portes Ouvertes (Soissons)
16 - 17 : Compétition Inter régionale Voltige - Amiens.

Blangy 1914-1918

aroclub amiens
Vous tes ici : Accueil > Piloter > Planeur > Apprendre à piloter

Apprendre à piloter

Piloter un planeur : apprendre

Cette formation est assurée par des instructeurs diplômés exerçant de façon bénévole.
Elle est réalisée au sol de façon théorique et en vol dans des planeurs biplaces.
Un manuel de pilote de vol à voile est fourni aux élèves et les moins de 25 ans peuvent obtenir une bourse de la Fédération Française de Vol à Voile. Les premières leçons peuvent être prises dans le cadre du forfait découverte 3 jours 4 vols.

Le début : il peut se faire dès l’age de 13 ans sous réserve que l’élève ait une taille suffisante (environ 1,5 m) pour permettre l’utilisation du parachute (disposition obligatoire en France pour tout vol en planeur). Un certificat d’aptitude délivré par un médecin agréé est nécessaire pour passer à l’étape suivante qui est le lâcher.

Le lâcher : décidé par l’instructeur, il se fait sur le biplace qui a servi à l’instruction, l’age minimum est de 14 ans. Par la suite l’instructeur peut lâcher l’élève sur un planeur monoplace de début. Si maintenant l’élève vole seul, il ne peut toutefois le faire qu’en présence d’un instructeur et les vols ne doivent être réalisés qu’en local du terrain.

Le brevet : c’est ce qui va permettre à l’élève, devenu pilote, de voler en l’absence d’instructeur.
Pour se présenter à ce brevet un certain nombre de minima sont exigés :
- avoir 16 ans.
- avoir 8 heures de vol en double commande.
- avoir 2 heures de vol en solo dont un vol d’au moins une heure.
- avoir effectué 20 atterrissages dont au moins 10 en solo.
L’épreuve du brevet comporte une partie théorique (QCM) et un vol avec un instructeur qui peut être différent de celui qui a eu la responsabilité de la formation.
Le brevet obtenu, le pilote peut donc voler en l’absence d’instructeur mais toujours en local du terrain. Pour pouvoir quitter ce local le pilote doit suivre une formation campagne.

La formation campagne : elle permettra au pilote d’acquérir des connaissances sur les techniques propres au vol de plaine en circuit, la navigation, la réglementation de la circulation aérienne, d’envisager l’atterrissage sur d’autres aérodromes ou dans un champ en toute sécurité si les ascendances viennent à manquer.
Elle comporte 5 heures de vol en double commande avec un instructeur et soit un circuit de plus de 100 km avec un instructeur soit un vol de 50 km en solo avec une autorisation délivrée par l’instructeur.

« Le lâcher machine » : un élève ou un pilote ne peut utiliser un planeur sur lequel il n’a jamais encore volé qu’avec l’autorisation d’un instructeur qui lui fait alors un briefing spécifique sur la visite pré vol et les caractéristiques de ce planeur le plus souvent monoplace.

Nous contacter